copied 3d url is missing successfully copied to clipboard
  • SHOP EN LIGNE DYNAFIT Original
  • Échange gratuit dans les 30 jours
  • 55 % des produits DYNAFIT sont fabriqués dans les Alpes

Couteaux: les crampons des skieurs de randonnée

Les couteaux sont aux skieurs de randonnée ce que les crampons sont aux alpinistes. Il s’agit d’un élément capital de l’équipement de montagne, auquel on n’accorde souvent pas suffisamment d’attention. Nous expliquons ici pourquoi les couteaux de randonnée sont si importants, où et quand ils sont nécessaires et ce qu’il faut observer lors de leur utilisation.

Que sont les couteaux de randonnée?

Fonction et utilisation des couteaux

On utilise des couteaux, parfois aussi appelés couteaux à glace, lorsque les peaux de ski de randonnée n’offrent plus suffisamment de tenue et d’accroche sur la neige. Au printemps avant tout, lorsque la neige fond pendant la journée et gèle à nouveau la nuit, il se forme sur la surface du manteau neigeux une «croûte» dure et gelée sur laquelle les peaux ne tiennent pas correctement. Mais la tenue peut aussi être précaire dans des traversées glacées ou sur des crêtes soufflées. Le risque de glissade est plus élevé pour les randonneurs et les conséquences peuvent être fatales en terrains escarpés ou dans des zones exposées en cas de chute. Les couteaux rendent ici de précieux services et augmentent de façon déterminante la sécurité. Une fois insérés dans les fixations, ils s’enfoncent dans la neige quand le skieur appuie dessus lors de la marche. Les dents empêchent le ski de glisser vers l’arrière, et surtout latéralement, ce qui permet au randonneur de maintenir la stabilité nécessaire même sur neige dure. Quand le ski est délesté lors du mouvement de marche, le couteau sort de la neige et le ski peut être tiré vers l’avant. Le confort de marche est légèrement altéré avec l’utilisation de couteaux, car ceux-ci sont pour ainsi dire «trainés» sur la neige. Le bénéfice est cependant énorme en termes de sécurité, ce qui compense largement les petits inconvénients. L’idéal est de toujours avoir une paire de couteaux dans son sac de ski de randonnée. On ne sait en effet jamais exactement quelles conditions on rencontrera durant la sortie, et les 100g supplémentaires dans le sac à dos ne font guère de différence.

Compatibilité: choisir les bons couteaux

Les meilleurs couteaux de randonnée ne servent à rien s’ils ne correspondent pas aux skis et aux fixations. Il existe de nombreuses fixations de ski de randonnée, et donc de nombreux types de couteaux avec des systèmes de fixation différents. Seuls des couteaux DYNAFIT originaux doivent être utilisés avec les fixations DYNAFIT. Dans le cas contraire, la compatibilité ne peut pas être garantie.

 

Il est donc essentiel que les fixations de ski et les couteaux soient compatibles, mais ce n’est pas tout: il faut également tenir compte de la largeur des skis. Si les couteaux sont trop étroits, ils ne s’emboiteront pas sur les skis. Et s’ils sont trop larges, ils présenteront trop de jeu et glisseront facilement à gauche ou à droite. Nous recommandons d'acheter des couteaux toujours au moins 5 mm plus larges que la largeur du ski. Pour des skis d’une largeur de 88mm au patin par exemple, il faut choisir des couteaux de 100mm de large. Dans tous les cas, il est essentiel de vérifier que tout est en ordre avant de partir en randonnée!

Comment installer les couteaux?

Installer des couteaux peut être un peu chaotique la première fois qu’on le fait, c’est pourquoi nous recommandons de le faire tout d’abord chez soi avant d’utiliser les couteaux pour la première fois en randonnée. Une fois sur la neige, il faut prendre garde de monter les couteaux avant que la pente ne devienne trop raide. Il est bien plus facile et sûr de les mettre en place sur un terrain plat, plutôt que dans une traversée raide avec les genoux qui tremblent. La devise «mieux vaut utiliser les couteaux une fois de trop qu’une fois de pas assez» s’applique ici.

Il est recommandé de déchausser un seul ski à la fois pour installer les couteaux dans les fixations. Les couteaux DYNAFIT peuvent aussi être mis en place en gardant les skis aux pieds, mais cette manœuvre exige beaucoup d’habileté et d’équilibre et ne s’adresse qu’aux experts.


Voici comment procéder pour installer les couteaux:
1. Avec le couteau en position verticale, insérer celui-ci latéralement dans le logement se trouvant sur la butée.
2. S’assurer que le couteau est bien emboité et centré sur le ski avant de le rabattre.

Procéder dans le sens inverse pour retirer les couteaux.

Les points à observer lors de la marche avec des couteaux

Les couteaux ne sont pas la panacée par conditions difficiles. En terrain très raide, il vaut mieux retirer les skis et utiliser de véritables crampons d’alpinisme. Les couteaux offrent une bonne accroche, surtout latéralement, mais ils atteignent à un certain point leurs limites, en particulier vers l’arrière. L’utilisation de couteaux ne remplace pas une bonne technique de marche et de conversion, et l’on doit naturellement toujours choisir son itinéraire avec soin. Voici quelques points à observer lors de la marche avec des couteaux:
- Choisir un itinéraire le plus pat possible, pour pouvoir profiter de tout le potentiel des dents sur les couteaux.
- Ne pas utiliser les couteaux DYNAFIT avec la cale de montée de la fixation en position 2 (la plus haute), cela réduit la profondeur de pénétration des couteaux dans la neige et augmente le risque de dérapage.
- Les couteaux doivent être utilisés uniquement sur la neige, et pas sur des rochers, en terrains mixtes ou sur de la glace vive.
- Ne PAS skier à la descente avec les couteaux installés dans les fixations, même sur des tronçons très courts!

Résumé: utilité et utilisation des couteaux

Les couteaux de randonnée constituent une aide très pratique, qui accroît considérablement la sécurité dans des conditions de neige dure ou glacée. Lors de l’achat de couteaux, il faut s’assurer qu’ils sont compatibles avec les fixations de ski et avec la largeur des skis au niveau du patin. Il faut se familiariser avec l’installation des couteaux avant de les utiliser pour la première fois en randonnée.
Au printemps en particulier, il est conseillé de toujours emporter les couteaux dans le sac à dos de randonnée et de ne pas trop attendre avant de les installer sur les skis. Plus l’itinéraire de montée est plat, plus les dents des couteaux pourront s’enfoncer dans la neige.

Les couteaux sont des accessoires métalliques crantés, fabriqués le plus souvent en aluminium, qui sont insérés dans la fixation de ski de randonnée pour faciliter la montée et offrir une plus grande sécurité sur neige dure ou glacée. Comme pour les crampons d’alpinisme, ils sont dotés de dents pointues qui s’enfoncent dans la neige des deux côtés du ski et empêchent celui-ci de glisser.