copied 3d url is missing successfully copied to clipboard
  • Les soldes d'hiver sont ici! -20% de réduction sur une sélection d'articles
  • #SPEEDUP

Dan et Janine Patitucci concilient au mieux leurs deux grandes passions, la photographie et la montagne. Tout le savoir-faire acquis dans ces deux disciplines leur permet de réaliser un travail hors du commun, à découvrir dans leurs nombreuses prises de vue plus belles les unes que les autres. Étant donné l’environnement souvent rude dans lequel ils travaillent, il est impératif pour eux de se préparer parfaitement et jusque dans les moindres détails. Dan et Janine ont établi pour cela une liste de matériel qu’ils nous ont transmise et qui permet d'emporter avec soi tout l'équipement nécessaire lors de trails de plusieurs jours, sans avoir à porter un gramme de trop.

Savoir quel équipement est indispensable et quels objets sont superflus permet de faire la différence lors de grands trails alpins. Quand il s’agit de courir plus longtemps et sur des distances plus longues, il faut tout faire pour éviter de porter trop de poids, sans pour autant renoncer à l’essentiel. Vous trouverez sur notre liste l’équipement minimum nécessaire pour une sortie de 2 à 3 jours en été, en considérant des conditions météo stables. Les objets personnels (appareil photo, bâtons, etc.) ne se trouvent pas sur la liste, car nous avons réduit le matériel au strict minimum. La liste contient tous les objets à emporter dans le sac à dos. Les vêtements et accessoires (short, t-shirt, lunettes, etc.) que vous portez directement sur le corps ne s'y trouvent pas. À noter également que le matériel listé correspond à une excursion avec hébergement en demi-pension dans les refuges.

  1.  Sac à dos DYNAFIT Enduro 12
  2. Flasque souple Hydra avec grande ouverture (pour embout avec filtre à eau Katadyn Befree)
  3. Embout Katadyn Befree: possède un filtre à eau intégré, ce qui permet de faire le plein à toutes les sources d'eau et d'économiser ainsi beaucoup de poids
  4. Flasque DYNAFIT 500ml pour un accès rapide à la boisson. Se range sur les bretelles du sac à dos ou dans une poche de poitrine
  5. T-shirt supplémentaire pour se changer si l’on est mouillé ou pour disposer d’un t-shirt propre au refuge
  6. Pull première couche à manches longues, pour courir ou dormir
  7. Collant long
  8. Veste DYNAFIT Traverse Hybrid comme couche thermique simple
  9. Chaussettes de rechange
  10. Sachet imperméable pour protéger les vêtements supplémentaires contre l’humidité due à la pluie ou à la transpiration
  11. Veste de pluie DYNAFIT Ultralight
  12. Pantalon de pluie DYNAFIT React
  13. Gants
  14. Tissu de protection pour le cou (à emporter sans faute! Utile comme protection pour le cou ou comme masque pour le visage)
  15. Bandeau
  16. Sac de couchage d’intérieur – indispensable dans tous les refuges
  17. Petite lampe frontale
  18. Ruban pour les entorses ou d'autres blessures
  19. Trail Butter: une bombe calorique pour rendre les moments difficiles un peu plus savoureux
  20. Petite serviette de toilette
  21. Articles de toilette: brosse à dents, pâte dentifrice, fil dentaire et boules Quiès (pour un peu plus de confort lors des nuits en dortoir)
  22. Téléphone portable. Infos et applications importantes: numéro d’appel d'urgence européen 112; application d’urgence de la Rega pour la Suisse (applications similaires pour d’autres régions); toutes les applications météo importantes comprenant un radar météorologique; et l’indispensable application Kindle
  23. Écouteurs. Je dispose sur mon téléphone portable de différentes options pour couvrir les bruits en refuge. «White Noise» est une application intéressante, qui offre des bruits de fond allant de «gouttes de pluie sur la tente» à «bol chantant tibétain», pour trouver plus rapidement le sommeil
  24. Batterie d’appoint Goal Zero pour le téléphone portable, en cas d'absence de courant électrique au refuge
  25. Câbles de recharge: pour téléphone portable et pour chargeur Suunto pour la montre

Mon équipement comme présenté ici pèse 2,2kg, sans compter les boissons et les aliments. Avec un sac pesant moins de 3 kilos, on se sent bien et il est possible de courir confortablement. Le look en refuge n’est peut-être pas des plus élégants et l’on ne sentira pas forcément la rose, mais il est possible de cette manière de courir plus loin et de vivre des expériences extraordinaires dans les Alpes. »

Les Alpes constituent l’une des plus belles régions de trail au monde. Grâce à un réseau de refuges bien organisé, il est possible d’y évoluer durant plusieurs jours à des altitudes élevées.

L’équipement à emporté pour un trail alpin de plusieurs jours

Alpine Running | 20.09.2017 | Dan Patitucci

Multi-Day Trailrunning