• SPEEDUP
  • Échange gratuit dans les 30 jours
  • Shop de marque Dynafit original

Speed | 12.01.2018 | Dan Patitucci | Instagram @danpatitucci

Le ski de randonnée est similaire à la course à pied alpine – il est possible de réaliser des unités d'entrainement courtes et intenses, sans avoir à emporter beaucoup de matériel pour cela. L’important ici est d’avoir avec le BON équipement. Avant de partir pour une randonnée à ski, il faut penser au matériel nécessaire.

  1. Skis – DYNAFIT PDG. Comme je connais très bien et depuis longtemps DYNAFIT, et qu’il s’agit d’une des marques leaders du segment, je fais entièrement confiance à ses skis. Le modèle PDG, robuste et léger, est destiné à la compétition et aux entrainements et répond parfaitement à mes besoins pour la majorité de mes entreprises.
  2. Bâtons – je mesure 173cm et j’utilise le modèle Carbon en 125cm.
  3. Chaussures de ski DYNAFIT PDG.
  4. Sac à dos DYNAFIT RC20 – ce modèle est équipé d’un système de fixation intelligent pour les skis, qui permet de fixer ceux-ci de façon sûre et rapide sur le sac sans avoir à le retirer. Une «safety box» est aussi disponible. Il s'agit d’une grande poche à fermeture velcro, aisément accessible, placée sur le côté du sac.

Bon tuyau: la poche est aussi idéale pour un petit appareil photo. Le RC20 dispose également d’une fixation pour piolet. Doté d’un design très sobre, il rappelle les sacs à dos du segment Trail Running.

  1. Couche de base à choix
  2. Couche intermédiaire – veste DYNAFIT PDG. Une pièce incontournable pour moi, idéale pour mes entrainements de ski de randonnée! Outre une capuche chaude et ajustée, elle dispose de grandes poches de poitrine. Il est possible d’y ranger les peaux pour la descente et de les garder au chaud, assurant de cette manière un encollage efficace avant la prochaine montée. Elles offrent en outre de l’espace pour des boissons ou un casse-croûte. La veste PDG ne m’accompagne pas uniquement durant toutes mes sorties en hiver, mais également pour le speed mountaineering en été.
  3. Pantalon – modèle DYNAFIT PDG. Compatible avec les chaussures PDG, ce pantalon est équipé d’un système spécial qui permet un passage rapide du mode Marche au mode Ski. On y trouve aussi sur la jambe une poche latérale pratique.
  4. Chaussettes
  5. Veste isolante – veste chaude, légère et d’encombrement réduit, pour la chaleur nécessaire au sommet.
  6. Veste coupe-vent – je suis un fan du modèle DYNAFIT React. Poids: 70g! La veste protège efficacement du vent et n'occupe pratiquement pas d’espace quand elle est rangée.
  7. Gants – un modèle fin et ajusté, qui autorise une grande mobilité des mains.
  8. Gants de ski – des gants chauds pour les longues descentes. J’utilise le modèle DYNAFIT Mercury, équipé de surgants rabattables en nylon pour plus de chaleur.
  9. Peaux
  10. Montre Suunto Spartan
  11. Surpantalon Mezzalama Polartec Alpha – c’est pour moi un bien de luxe et un des meilleurs achats que j’ai faits pour compléter mon équipement. Short isolant! Un modèle en Polartec se terminant à hauteur des genoux, qui se porte confortablement par-dessus le pantalon PDG et fournit une chaleur supplémentaire bienvenue, exactement là où il y en a besoin. Il s’agit d’une pièce optionnelle de mon équipement que j’emporte uniquement quand il fait très froid.
  12. Tissu de protection pour le cou – indispensable, partout et toujours.
  13. Bandeau – comme la plupart des vestes disposent d’une capuche, j’utilise en général cette pièce pour la tête. Je ne porte que rarement un bonnet, car je préfère mon bandeau et/ou la capuche de ma couche intermédiaire PDG.
  14. Lunettes de soleil – j’utilise le modèle Julbo Zebra, qui s’adapte rapidement aux variations de luminosité.
  15. Flasque souple – 250ml que je garde dans ma veste.
  16. Flasque souple – 650ml que je range dans mon sac à dos (la taille dépend de la durée de la sortie). Les flasques occupent peu de place, le liquide ne se balance pas de gauche à droite, elles se rangent aisément dans la poche de la veste et se font très petites quand elles sont vides.
  17. Outil multifonction pour les réparations.
  18. Téléphone portable.
  19. Batterie Goal Zero pour mon iPhone. Un accu supplémentaire fiable pour mon iPhone qui me joue parfois des tours.
  20. Trail Butter! Pour rendre mes amis jaloux.

Voilà, c’est tout! Avec cet équipement, mon sac à dos pèse moins de 2kg.

Vous trouverez ci-dessous la liste d'équipements que j’emporte pour une journée dans les Alpes. La liste est adaptée à une randonnée sur la piste ou pour une région que je connais parfaitement et pour laquelle je suis absolument sûr qu’il n’existe aucun danger d’avalanche. La liste de comprend pas d'équipement de secours en cas d’avalanche!

Qu’y-a-t-il dans mon sac à dos de ski de randonnée?