copied 3d url is missing successfully copied to clipboard
  • SHOP EN LIGNE DYNAFIT Original
  • Échange gratuit dans les 30 jours
  • 55 % des produits DYNAFIT sont fabriqués dans les Alpes

Sacs à dos de trail: comment choisir le bon modèle

En plus de chaussures de course à pied, un sac à dos spécial est nécessaire pour la pratique du trail. Dans cet article, tu en apprendras un peu plus sur les caractéristiques des sacs à dos de trail, sur les différents modèles disponibles et sur les points à observer lors de l’achat.

Pourquoi des sacs à dos spécifiques pour le trail?

Certaines pièces d’équipement sont nécessaires pour la pratique du trail, en particulier sur longues distances ou en montagne, lorsque le temps peut changer rapidement. Pour les compétitions, il existe en général une longue liste de matériel obligatoire à emporter. Des boissons en suffisance, des vêtements de protection contre les intempéries et le froid, des habits de rechange, un kit de premiers secours ou encore un téléphone portable en cas d’urgence… on arrive rapidement à une bonne quantité d’objets. Courir avec une gourde à la main et les poches remplies de matériel est tout sauf confortable, et il manque même souvent de place pour tout ranger dans ses poches. Il est donc nécessaire de disposer d’un sac à dos technique, dans lequel il est possible de ranger tout ce dont on a besoin pour courir en sécurité dans le terrain. Les sacs à dos de trail sont dotés d’une forme spéciale, différente des sacs à dos de randonnée ou d’alpinisme, ainsi que de nombreuses autres solutions pratiques qui rendent la course de terrain plus facile et confortable.

Quelles sont les différences entre les modèles?

L’offre dans le segment des sacs à dos de course à pied et de trail est vaste: elle va du gilet de course à pied compact jusqu’au sac polyvalent d’un volume de neuf litres ou plus, en passant par divers modèles de tailles variées avec système de boisson. On trouve aussi toute une série de ceintures de trail spécifiques, équipées par exemple d’un porte-gourde et de petites poches pour les clés ou le smartphone. L’itinéraire choisi, la durée de l’effort ou le type de compétition déterminent quel modèle est le mieux adapté. Si une ceinture de course à pied peut suffire pour une petite sortie en soirée après le travail, il faudra évidemment choisir un sac bien plus grand pour un ultra-trail alpin, lors duquel il faut emporter une quantité de matériel plus importante. Quel que soit le projet en vue, DYNAFIT propose le bon sac à dos ou le bon gilet de trail, avec le volume correspondant et les fonctions utiles en course. Faire le bon choix permet de vivre à fond toutes ses aventures.

Que faut-il prendre en compte au moment de l’achat?

En plus de la taille, différents critères doivent être pris en compte au moment d’acheter un sac à dos de trail:

Forme: proche du corps et ergonomique

Le plus important dans un sac à dos de trail est sa forme. Il doit être ergonomique et proche du corps, comme une seconde peau. Il est en effet particulièrement énervant de courir avec un sac à dos qui se balance d’un côté et de l’autre ou qui provoque des frictions. La plupart des modèles de trail ont donc un format de gilet pour une meilleure tenue et se fixent à l’aide d’une sangle de poitrine, de sorte que le poids est principalement réparti sur les épaules et le tronc. Cela rend l’évolution dans le terrain beaucoup plus confortable et naturelle.

Légèreté: pour un maximum d’agilité en course

Sacs à dos de trail DYNAFIT
20%
30%
Rupture de stock
20%
Rupture de stock
20%

Pour gagner en agilité dans le terrain, il est important d’opter pour un équipement le plus léger possible. Cela vaut bien sûr aussi pour le sac à dos et chaque gramme compte sur la distance, en ultrafond en particulier. Il faut donc choisir un sac affichant un poids minimum sur la balance, le matériel à emporter est déjà suffisamment lourd comme ça.

Respirabilité: favoriser la circulation de l’air

Le sac à dos de trail doit être respirant afin de contrôler la température corporelle, lors de courses de trail intenses ou en été par exemple. Le tissu en maille sur la partie dorsale assure une très bonne circulation de l’air, pour plus de confort durant l’effort.

Compartiments et manipulation: pour une organisation efficace

De nombreux athlètes de trail utilisent des bâtons à la montée ou dans les descentes techniques. Mais où les ranger quand on ne les utilise pas? Les sacs à dos de course à pied techniques sont équipés de systèmes qui permettent de fixer fermement les bâtons sur l’extérieur. Parmi les solutions pratiques supplémentaires, on trouve aussi sur les bretelles des porte-gourdes ou des poches pour les flasques. Un sifflet – obligatoire lors de la plupart des épreuves de trail – est souvent fixé à la sangle de poitrine, ce qui permet de donner l’alerte en cas d’urgence. Des éléments réfléchissants pour une meilleure visibilité dans la pénombre sont également pertinents pour la sécurité. Enfin, la présence d’une poche étanche pour le rangement d’objets de valeur est aussi utile. Cela permet par exemple de garantir le bon fonctionnement du smartphone tout au long de la sortie, pour pouvoir immortaliser ses plus beaux moments.

L’ordre fait la différence, et cela s’applique bien sûr aussi au trail. Un bon sac à dos de course à pied doit disposer d’une répartition intelligente des compartiments, pour pouvoir accéder rapidement à toutes les pièces d’équipement. En plus d’un compartiment principal plus grand, la plupart des modèles disposent de poches plus petites sur les côtés ou les épaules pour ranger les bouteilles de boisson, les barres énergétiques, etc. Sur les distances ultra principalement, une quantité suffisante de compartiments permet par exemple de séparer les vêtements humides des autres objets ou d’accéder rapidement à la poche à boisson pour la remplir. Le sac doit aussi être simple et facile à manipuler et doit pouvoir être enfilé et retiré rapidement. En compétition en particulier, chaque minute et chaque seconde comptent!

Équipements complémentaires: des solutions bienvenues en trail