• SPEEDUP
  • Échange gratuit dans les 30 jours
  • Shop de marque Dynafit original

Le Trofeo Mezzalama, course de légende et plus haute compétition de ski-alpinisme au monde

À vos marques, prêts, partez! Les athlètes s’élancent de la place du marché de Breuil-Cervinia sous les applaudissements et le crépitement des feux d’artifice. Les premiers mètres, couverts à pied, se font au sprint pour les meilleurs, jusqu’à atteindre les pistes de ski. Un premier gros morceau est alors au programme, avec pas loin de 2000 mètres de dénivelé à franchir d'une traite. Aujourd’hui comme lors de la première édition, le Trofeo Mezzalama constitue un événement exceptionnel pour les athlètes, les spectateurs et les organisateurs. Mais comment la légende de cette course de ski-alpinisme, mise sur pied pour la première fois en 1933, est-elle née?

L’histoire du Trofeo Mezzalama

 Skis de randonnée: outils de travail, puis produits de loisirs

Le ski de randonnée s’est développé aux alentours de 1880, plus ou moins en même temps que le ski alpin, car il n’existait à l’époque pas de différence entre les deux disciplines. On n’utilisait qu’une seule paire de skis pour tout faire et le système de fixation servait aussi bien pour la montée que pour la descente. Seule la pointe de la chaussure était fixée à l'époque et le talon était toujours libre. Actuellement, le télémark est la discipline qui se rapproche le plus de la technique pratiquée à l’époque avec deux planches en bois. Le ski de randonnée n’était pas encore une activité de loisirs populaire comme on la connait aujourd’hui. Il s’agissait avant tout d’un moyen de locomotion utilisé en hiver pour transporter du bois ou du foin, des alpages jusque dans la vallée. C’est seulement vers la fin du 19e siècle que les skis ont commencé à être mis à profit pour les loisirs et que le ski de randonnée a gagné petit à petit en popularité. Des pionniers comme Oscar Schuster ont été les premiers à obtenir des succès notables dans ce sport encore très jeune. Ce médecin et alpiniste allemand a gravi le 23 mars 1898 la pointe Dufour (4634m), en plein cœur des Alpes valaisannes. Cette course est aujourd'hui encore considérée comme la première ascension à ski d’un sommet de 4000m.

Ottorino Mezzalama – pionnier du ski-alpinisme militaire

L’histoire du Trofeo Mezzalama débute avec l’alpiniste italien Ottorino Mezzalama, né en 1888, qui a inspiré la mise sur pied d’une telle compétition. Ottorino, lui-même excellent skieur et alpiniste, est considéré comme le pionnier du ski-alpinisme militaire. Très actif, il participe par exemple volontairement en 1931 à une opération de sauvetage dans la vallée de Rochemolles, pour tenter de sauver une vingtaine de soldats surpris par une avalanche. Sa vie se termine tragiquement en février 1931, alors qu’il n’a que 42 ans. Lui-même et un de ses compagnons sont pris dans une tempête subite au Becher, dans le Tyrol du Sud, ce qui les oblige à passer trois jours dans un petit bivouac glacé. Très affaibli par cette épreuve, Ottorino Mezzalama est emporté par une avalanche à la descente et ne peut pas être sauvé.
Le glacier Mezzalama dans la partie italienne des Alpes valaisannes, le refuge Ottorino Mezzalama du club alpin italien et les courses Trofeo Mezzalama et Mezzalama Skyrace ont été baptisés en son honneur.

Le Trofeo Mezzalama – hier et aujourd'hui

Le Trofeo Mezzalama a eu lieu pour la première fois le 28 mai 1933, puis a été organisé annuellement jusqu’en 1938. Après une longue pause, la compétition a revu le jour en 1971 et a même compté comme championnats du monde officiels de ski-alpinisme en 1975. Le Trofeo Mezzalama dans sa version actuelle est organisé sur un rythme bisannuel depuis 1997. Il s’agira cette année (2019) de la 22e édition.

Le record actuel du parcours est de 4h 18mn 27s! Il a été établi en 2005 par Stéphane Brosse (France), Patrick Blanc (France) et Guido Giacomelli (Italie). Francesca Martinelli (Italie), Roberta Pedranzini (Italie) et Gloriana Pellissier (Italie) détiennent le record féminin avec un temps de 5h 28mn 36s.

RACE | 14.2.2019 | Dennis Forte

En raison de son parcours extrêmement exigeant, le Trofeo Mezzalama fait partie des courses de ski-alpinisme les plus difficiles et renommées du circuit international et constitue un défi ultime pour les athlètes qui décident de s’y frotter. Par équipes de trois, les participants s’élancent sur le flanc italien du massif du mont Rose, le long d’un parcours de 45 kilomètres présentant plus de 3000 mètres de dénivelé positif et jalonné de fines arêtes, de montées glacées et de descentes vertigineuses. Mais le principal défi est certainement lié à l’altitude. Le profil de la course montre en effet que les athlètes doivent franchir à plusieurs reprises la marque des 4000m. Par cette particularité, le Trofeo Mezzalama est surnommé «la course de ski-alpinisme la plus haute du monde». Organisée pour la première fois en mai 1933, la compétition en est cette année à sa 22e édition. De nombreux hivers se sont écoulés depuis la première édition, découvrez ici comment cette compétition exceptionnelle a évolué au fil du temps.

Le parcours du Trofeo Mezzalama

Le Trofeo Mezzalama fait partie des courses de ski-alpinisme les plus exigeantes du circuit mondial. Outre les dangers alpins courants, les athlètes doivent franchir à plusieurs reprises la barre des 4000 mètres d'altitude. Toutes ces difficultés réunies font du Trofeo Mezzalama un véritable défi pour tous les alpinistes qui y participent, y compris les plus aguerris. Le parcours varie légèrement selon les années et les conditions d’enneigement.

Un skieur-alpiniste entrainé a besoin d’une année de préparation pour pouvoir participer au Trofeo Mezzalama. (Benedikt Böhm)

Détails du Trofeo Mezzalama 2019:

Distance: environ 45km
Dénivelé à la montée: 3272m
Dénivelé à la descente: 3655m

Profil de Hauteur

Lisez les 8 points cruciaux pour un Trofeo Mezzalama réussi. --> Benedikt Böhm raconte ses secrets !