copied 3d url is missing successfully copied to clipboard
  • SHOP EN LIGNE DYNAFIT Original
  • Échange gratuit dans les 30 jours
  • 55 % des produits DYNAFIT sont fabriqués dans les Alpes

Big Triple par Bene Böhm : 3 sommets, 3 pays, 100% à l’énergie humaine - non-stop !

Benedikt Böhm, alpiniste express et directeur de DYNAFIT, veut savoir où il en est. Avec son nouveau projet «Big Triple», il se battra une fois de plus contre le chrono et testera ses limites physiques et mentales. Au menu, 3 sommets de 4000m, du ski de randonnée, du VTT et un temps limite à respecter. Le signal de départ sera donné fin avril.

Le projet: Big Triple

Trois sommets dans trois pays en moins de 30 heures, sans arrêt et sans assistance motorisée: voilà en résumé le prochain projet de Benedikt Böhm. Pour réaliser cet exploit, le sportif de 43 ans n’a pas choisi n’importe quel sommet, mais trois des 4000m les plus célèbres et les plus impressionnants d’Europe: le Grand Combin, le Grand Paradis et le Mont Blanc. Et parce qu’il ne fait jamais les choses à moitié, Böhm parcourra les étapes de liaison à vélo et s’est – évidemment – aussi fixé une limite de temps. L’athlète se donne au maximum 30 heures pour réaliser son projet non-stop à la force des mollets. Après le succès de sa Speed-Transalp et son record de vitesse au Dhaulagiri VII, Böhm s’est à nouveau fixé un objectif particulièrement ambitieux et devra sans aucun doute puiser dans ses réserves pour établir un nouveau «temps le plus rapide enregistré». Benedikt sera soutenu dans sa tentative par ses collègues alpinistes de longue date, qui se relaieront pour l’accompagner le long de chaque étape.  

L’itinéraire: Grand Combin, Grand Paradis, Mont Blanc

Benedikt Böhm commencera son périple à Bourg-Saint-Pierre, dans les Alpes valaisannes en Suisse, à une altitude de 1664m. Son premier objectif sera le sommet du Grand Combin avec ses 4314m, pour lequel il devra franchir 2650m de dénivelé à la montée comme à la descente, pour une distance de 28km. Il poursuivra ensuite à vélo jusqu’à Pont Valsavarenche, dans le Val d’Aoste en Italie, pour s’attaquer aux 4061m du Grand Paradis. Sur la célèbre montagne italienne, Benedikt devra surmonter un dénivelé de 2190m à la montée comme à la descente, avec une distance de 23km à parcourir. Et pour finir en beauté, le directeur de DYNAFIT se frottera encore au fameux Mont Blanc. À partir du tunnel du même nom à 1300m, il rejoindra les 4801m de la plus haute montagne d’Europe. Cette dernière étape sera aussi la plus exigeante, avec 3600m de dénivelé à la montée, 4190m à la descente et une distance de 23km, pour terminer sur la place de l’église de Chamonix.

 

Le sportif de 43 ans prévoit de réaliser son projet «Big Triple» en utilisant uniquement la force de ses muscles, ce qui veut dire qu’il renoncera à toute forme d’assistance motorisée et qu’il parcourra à vélo les étapes entre les différentes montagnes. Benedikt chaussera ses skis de randonnée aussitôt que les conditions le permettront et couvrira les autres tronçons à pied.

 

Le projet en chiffres:
11 900m de dénivelé positif
13 000m de dénivelé négatif
200km au total
dont 130km à vélo
Parcours non-stop, sans dormir, sans longues pauses et en moins de 30 heures.

 

«L’idée du Big Triple me trotte dans la tête depuis un certain temps déjà et j’ai hâte qu’il commence enfin. Ce sera évidemment très dur et difficile et je devrai repousser mes limites aussi bien physiques que mentales. Cela représente néanmoins un magnifique défi, surtout parce que je prévois de tout réaliser par mes propres moyens, à ski, vélo et à pied. J’ai une équipe formidable à mes côtés, qui sait comment me soutenir et me motiver. Je me sens en pleine forme physiquement et aussi très bien préparé. Tous les éléments sont réunis et j’espère maintenant que les conditions de neige et la météo seront suffisamment bonnes.» – Benedikt Böhm

Le plan horaire: non-stop en moins de 30 heures

Le 26 avril à 5h00 du matin, Benedikt Böhm s’élancera de Bourg-Saint-Pierre vers le sommet du Grand Combin. Il prévoit son retour dans la vallée autour de midi, avant de prendre directement le chemin du Grand Paradis. L’itinéraire jusqu’à Pont Valsavarenche devrait lui prendre 4 heures au guidon de son vélo. Selon son plan, Benedikt s’attaquera à l’ascension du Grand Paradis vers 16h00 le 26 avril toujours, et devrait être de retour dans la vallée aux alentours de 22h00. Et pour conclure, le plus gros morceau avec le Mont Blanc au menu. Benedikt compte environ 3 heures de vélo pour rejoindre le parking du tunnel du Mont-Blanc à Chamonix, avant de se lancer peu après minuit dans sa dernière grande ascension. Il prévoit environ 10 heures d’effort pour la montée et la descente du Mont Blanc.

 

À partir du tunnel (1300m), Benedikt Böhm empruntera l’exigeant itinéraire du refuge des Grands Mulets (3051m), poursuivra par le Grand Plateau (4000m) et l’abri Vallot (4362m) et rejoindra le sommet du Mont Blanc à 4810m. Si tout se passe comme prévu et que les conditions le permettent, l’alpiniste devrait fouler le point culminant de son projet au matin du 27 avril. Son équipe l’attendra alors aux alentours de 10h30 à sa destination finale, la place de l’église de Chamonix.

Actualisations sur les médias sociaux

Les personnes intéressées pourront suivre l’aventure de Benedikt Böhm sur le canal Instagram DYNAFIT, qui sera régulièrement actualisé.

 

Big Triple par Benedikt Böhm, #SPEEDUP

 

Partenaire
Soutenu par Polartec, Aldi, Corratec & Sunlight Camper Vans

Follow Beni on his route